Gagner en flexibilité : optez pour les options !

Defthedge

18 avril 2019


Les Calls

Un Call (ou option d’achat) est un droit qui permet à son détenteur d’acheter une certaine quantité de devises à un cours prédéterminé (appelé prix d’exercice ou « strike »). Sur le marché, la plupart des Calls sont dits « Européens », c’est-à-dire que l’exercice de l’option ne peut se faire qu’à une date prédéterminée appelée date d’exercice. D’autres types de Calls existent sur le marché (Américains ou Asiatiques) mais nous nous cantonnerons ici aux Calls Européens.
Un Call étant un « droit », il donne à son acquéreur la possibilité d’acheter un montant de devises au prix d’exercice et la date d’exercice prédéterminés à la mise en place du contrat. Cela signifie également que l’acquéreur du Call pourra si l’évolution du cours spot est favorable entre l’achat de l’option et la date d’exercice ne pasexercer son option, et acheter plutôt ses devises au cours du marché, plus favorable que le prix d’exercice de l’option.
Un Call permet donc de sécuriser un cours d’achat au pire tout en bénéficiant d’une éventuelle évolution favorable du cours spot entre la date d’achat et la date d’exercice de l’option.
Pour bénéficier de ce droit, l’acquéreur paye une prime au vendeur de l’option. Le montant de la prime dépendra de plusieurs facteurs : la quantité de devises que l’option permet d’acheter, le prix d’exercice, la maturité et bien entendu les paramètres de marché comme le cours spot et la volatilité.

On notera enfin que le vendeur de l’option n’a pas le choix : si l’acheteur exerce son droit, le vendeur doit s’exécuter et vendre ses devises au prix d’exercice de l’option, indépendamment du prix de marché.


Les Puts

Si un Call est un droit d’acheter, un droit de vendre est également disponible sur le marché, et il s’agit du Put (ou Option de vente). Un Put est un droit qui permet à son détenteur de vendre une certaine quantité de devises à un cours prédéterminé (appelé prix d’exercice ou « strike »). A l’instar des Calls, la plupart des Puts sur le marché sont dits « Européens », c’est-à-dire que l’exercice de l’option ne peut se faire qu’à une date prédéterminée appelée date d’exercice. D’autres types de Puts existent également sur le marché (Américains ou Asiatiques) mais nous nous cantonnerons ici aux Puts Européens.
Un Put étant un « droit », il donne à son acquéreur la possibilité de vendre un montant de devises au prix d’exercice et la date d’exercice prédéterminés à la mise en place du contrat. Cela signifie également que l’acquéreur du Put pourra en cas d’évolution favorable du cours spot entre l’achat de l’option et la date d’exercice ne pasexercer son option, et vendre plutôt ses devises au cours du marché, plus favorable que le prix d’exercice de l’option.
Un Put permet donc de sécuriser un cours de vente au pire tout en bénéficiant d’une éventuelle évolution favorable du cours spot entre la date d’achat et la date d’exercice de l’option.
Pour bénéficier de ce droit, l’acquéreur paye une prime au vendeur de l’option. Le montant de la prime dépendra de plusieurs facteurs : la quantité de devises que l’option permet de vendre, le prix d’exercice, la maturité et bien entendu les paramètres de marché comme le cours spot et la volatilité.
On notera que le vendeur de l’option n’a pas le choix : si l’acheteur exerce son droit, le vendeur doit s’exécuter et acheter ses devises au prix d’exercice de l’option, indépendamment du prix de marché.

 
Les tunnels


Une option donne à son acquéreur une flexibilité absolue : on peut en effet figer un cours au pire et bénéficier d’une éventuelle évolution favorable. Le seul inconvénient d’une option est de ce fait son prix, qui peut être, en fonction des paramètres évoqués ci-dessus, très élevé.
Il est pourtant facile de flexibiliser sa gestion du risque de change en utilisant des options sans pour autant devoir débourser un centime, en recourant aux tunnels d’options à prime nulle.
Un tunnel d’options est la combinaison de deux options : un acheteur de devise combinera un achat de Call (pour sécuriser le prix d’achat de ses devises) à une vente de Put (pour financer son achat de Call) ; un vendeur de devise combinera un achat de Put (pour sécuriser le prix de vente de ses devises) à une vente de Call (pour financer son achat de Put). De nombreuses combinaisons d’options sont bien entendu possibles, et feront l’objet d’un prochain article. Mais les exemples qui suivent prennent pour hypothèse que les tunnels sont « classiques », avec des montants et des maturités identiques pour les deux options composant le tunnel.
Dans le premier cas (combinaison achat de Call / Vente de Put), le gestionnaire acheteur de devises restera, quelle que soit l’évolution ultérieure du cours spot, acheteur de devises. En effet, à l’échéance des options, si le cours spot est moins favorable que le prix d’exercice du Call, il exercera son Call ; si au contraire le cours spot est plus favorable que le prix d’exercice du Put, c’est l’acheteur du Put qui vendra ses devises au gestionnaire acheteur de devises au prix d’exercice du Put. Si le cours spot est compris entre les prix d’exercice du Call et du Put, le gestionnaire est dit « au marché », et il achètera ses devises au cours du marché.
La même logique s’applique dans le second cas (combinaison achat de Put / Vente de Call) : le gestionnaire vendeur de devises restera, quelle que soit l’évolution ultérieure du cours spot, vendeur de devises : à l’échéance, si le cours spot est moins favorable que le prix d’exercice du Put, il exercera son Put ; si au contraire le cours spot est plus favorable que le prix d’exercice du Call, c’est l’acheteur du Call qui achètera ses devises au gestionnaire vendeur de devises au prix d’exercice du Call. Si le cours spot est compris entre les prix d’exercice du Put et du Call, le gestionnaire est dit « au marché », et il vendra ses devises au cours du marché.


Les options sont-elles plus risquées que des opérations fermes type opération au comptant ou change à terme ?

Non, et c’est là tout l’intérêt d’associer opérations fermes et opérations optionnelles : un tunnel prime nulle permet de bénéficier dans une certaine mesure d’une évolution favorable du cours spot tout en sécurisant un cours au pire. Un grand nombre de gestionnaires ignorent d’ailleurs qu’une opération de change à terme est équivalente au traitement d’un tunnel à prime nulle avec un prix d’exercice commun aux deux options composant le tunnel ! Vous traitez donc certainement déjà des options, sans le savoir !
Les options constituent un outil fondamental dans la gestion du risque de change qui permet de flexibiliser sa stratégie de couverture, sans coût supplémentaire.

Si vous avez besoin d’informations complémentaires, n’hésitez pas à nous contacter. contact@defthedge.com

Latest articles

Share on

NOS PARTENAIRES