Sélectionner une page

Clôture comptable et fêtes de fin d’année : le grand écart des DAF et trésoriers

Pour le commun des mortels, le coup de chaleur de la fin d’année est généralement offert par un repas en famille bien arrosé et clôturé comme il se doit par la savoureuse crème au beurre d’une bûche de Noël dégustée au coin de la cheminée…

Mais pour les DAF et trésoriers, au-delà des bouffées de chaleur alcoolisées, il s’agit aussi et surtout de gérer avec sang froid la clôture de l’exercice comptable écoulé !

Une période charnière

Charge de travail démultipliée, deadlines serrées, enjeux élevés… La clôture comptable est en tant que telle un rendez-vous délicat à ne pas manquer pour les DAF et trésoriers. Mais ajoutez à cela les congés, et pour cette année encore, les mesures de distanciation, et l’équation devient alors particulièrement corsée.

Et pour cause, si la clôture comptable était déjà difficile à gérer lorsqu’il était encore possible de se rendre à son poste de travail et d’échanger informellement avec ses collègues à la pause café, celle-ci ne l’est que davantage dans la situation actuelle. A fortiori lorsque l’entreprise n’est pas dotée de solutions Cloud spécialisées permettant de centraliser, de contrôler et de traiter les données !

À moins de disposer de capacités de travail surhumaines, la clôture annuelle n’est pas une période de tout repos pour les DAF et trésoriers. Soumis à un stress élevé et tiraillés entre vie professionnelle et vie privée lors des fêtes de fin d’année, ces professionnels ont néanmoins appris à compter sur la technologie pour ne pas craquer et parvenir à retrouver un peu de confort et de sérénité au coin de la cheminée.

Lire aussi : Le Trésorier, MacGyver des temps modernes ?

Les surprises de fin d’année

En 2021, vous pensiez avoir traité vos opérations avec méthode tout au long de l’année et aspiriez enfin à vivre la clôture la plus tranquille de votre carrière, mais rebelote, cette année encore quelques surprises de dernière minute sont venues jouer les trouble-fêtes.

Vous étiez pourtant sûr d’avoir déjà réglé ce point précis en février dernier… 

Pourtant, 10 mois plus tard, force est de constater qu’il n’est pas vraiment résolu et que vous allez devoir jouer les archéologues, tenter de remonter le cours de l’histoire et perdre dans cette affaire un temps précieux.

Vous pensiez que le léger décalage observé chaque mois sur votre couverture de change était dû aux arrondis d’Excel

Mais tous comptes faits, ces approximations répétées commencent à faire tache, et vous contraignent à faire mouliner vos macros VBA de nouveau… si vous en avez…

Les bugs s’enchaînent, les versions de travail se multiplient, les lignes du tableur ondulent de plus en plus violemment sous vos yeux fatigués et une tache noire apparaît au centre de votre écran. Vous faites le test DMLA, mais pas un seul signe de Dégénérescence maculaire liée à l’âge. Le diagnostic est sans appel : vous avez juste besoin d’un outil à la hauteur !

Pour éviter de vous retrouver enseveli sous une avalanche de tâches plus ou moins chronophages au beau milieu de vos vacances au sport d’hiver, pourquoi ne pas vous doter d’un logiciel SaaS spécialisé ?

Lire aussi : Trésoriers, les préparatifs pour profiter pleinement de ses vacances d’été

Impact de change comptable, valorisation des portefeuilles, IFRS consolidés… Avec une solution telle que DeftHedge, le workflow mis en place en début d’année vous permet de traiter et de suivre vos opérations au fil de l’eau ; de quoi gagner un temps précieux lors des périodes de clôture et sans aucun doute la meilleure approche pour éviter les embûches de dernière minute (coquille Excel, collègue absent, bug informatique…).

Si 46% des DAF et trésoriers déclarent aujourd’hui encore éprouver des difficultés dans la mise en place et le suivi de leurs opérations de change, l’absence d’outils et de flux de travail adéquats en est bien souvent la cause. Avec le développement des solutions spécialisées, ce chiffre devrait toutefois s’améliorer nettement au cours des prochaines années.

Bref, suite aux excès des fêtes de fin d’année, considérez que le logiciel SaaS DeftHedge est à votre clôture comptable ce que le citrate de bétaïne est aux repas trop arrosés : un remède bienvenu pour retrouver la sérénité !

Like
Like Love Haha Wow Sad Angry
1