Sélectionner une page

La gestion des
matières premières

Le marché des matières premières est particulièrement volatil et nécessite donc une réelle compréhension de son fonctionnement. Les échanges et transactions sur ce marché sont totalement dématérialisés. Assurant aux acheteurs comme aux vendeurs un prix fixé au moment de la transaction, ce marché permet ainsi aux entreprises d’anticiper le montant obtenu via la vente de leur production.

Du côté des acheteurs, l’achat à un prix fixé au moment de la transaction leur permet d’anticiper les éventuelles hausses. Afin de bien comprendre le fonctionnement de ce marché, nous vous présentons ici en détail son fonctionnement et la gestion des cours des différentes matières premières.

Pour gérer au mieux votre stratégie sur le marché des matières premières, nous vous proposons aujourd’hui notre solution SaaS afin de vous guider et vous aider à améliorer votre gestion de risque. Grâce à notre outil de gestion particulièrement complet, vous pourrez suivre au mieux l’évolution du marché et simuler les effets de vos éventuelles décisions.

Avec DeftHedge, les entreprises peuvent ainsi améliorer considérablement leur positionnement sur le marché des matières premières et optimiser les retombées de leurs ventes et achats. Pour être bien accompagné dans votre stratégie de couverture, n’hésitez donc pas à faire appel à notre solution SaaS destinée aux entreprises.

Qu’est-ce que la gestion des matières premières ?

La notion de matières premières englobe l’ensemble des produits issus de la terre qui doivent être transformés pour pouvoir être utilisés dans le cadre d’une fabrication de produits finis ou manufacturés. Parmi les matières premières, on retrouve également les denrées énergétiques nécessaires à la production des produits finis. Afin de bien identifier ce qu’on entend derrière la notion de matières premières, on peut la diviser en trois grandes catégories :

Matières premières agricoles :
blé, huiles, café, riz…

Métaux précieux :
fer, or, nickel…

Énergies fossiles :
pétrole, charbon, gaz…

Ces différentes matières premières sont cotées en Bourse, marché sur lequel elles font l’objet de transactions permanentes entre acheteurs et vendeurs. Cette gestion des matières premières dans le secteur boursier se fait au niveau international et impacte directement la disponibilité et le prix de celles-ci.

Comment fonctionne le marché des matières premières ?

Présentation

Avant d’être utilisées par les industriels, les matières premières sont au coeur de multiples transactions boursières. Tous les types de matières font ainsi l’objet de ventes et d’achats sur un marché en évolution constante. Des contrats spécifiques sont ainsi signés entre les différentes parties pour attester de la transaction. De nombreux investisseurs spéculent aujourd’hui sur ce marché afin de diversifier leur portefeuille d’actions. La négociation du prix d’une matière première ne peut se faire que si celle-ci est interchangeable avec un autre produit de qualité équivalente. Afin de déterminer la qualité de chacune des matières premières, on peut donc les distinguer en deux catégories :

  • Matières premières “hard” : métaux précieux et énergies fossiles
  • Matières premières “soft” : produits agricoles

Parmi ces catégories de matières premières, plusieurs produits font l’objet de transactions particulièrement intenses : gaz, pétrole, or, argent, blé, colza, riz… Ces nombreuses transactions impactent directement la rareté et la valeur des différents produits sur ce marché.

Fonctionnement du marché

En fonction des contrats spécifiques signés entre les acheteurs et les vendeurs, les modalités des transactions peuvent varier. Ainsi, sur le marché au comptant, les transactions sur les matières premières impliquent un règlement immédiat dès la transaction validée. A l’inverse, sur un marché à terme, le paiement de la transaction ainsi que la livraison se déroulent à une date ultérieure. Dans le cadre d’un marché à terme, ce type de fonctionnement présente des avantages pour les deux parties impliquées dans la transaction.

En effet, en vendant à terme sa production, c’est-à-dire avant même qu’elle ne soit récoltée, le producteur connaît à l’avance le prix de vente de sa récolte. Quelles que soient les évolutions des prix du marché, la transaction se fera au prix fixé au moment de l’accord entre les deux parties. Si les cours de sa production baissent d’ici la livraison, ce type de vente permet à l’entreprise d’être protégée. En revanche, si le produit qu’il récolte prend de la valeur entre temps, il ne pourra pas bénéficier de cette hausse. Au moment de l’accord avec l’acheteur, il est donc nécessaire que le prix d’achat convienne au producteur.

Du côté de l’acheteur, le marché à terme lui permet de négocier en amont le prix d’achat d’une matière première. Afin d’anticiper une éventuelle hausse du cours du produit qu’il souhaite acquérir (exemple : pétrole), la transaction à terme lui permet d’acheter un produit qui lui sera livré à une date ultérieure sans être impacté par les évolutions du marché. Comme pour le vendeur, ce critère peut être à son avantage ou à son désavantage selon les évolutions.

Comment s’organise le marché des matières premières ?

L’ensemble des transactions sont réalisées sur des marchés organisés ou sur le marché OTC (Over The Counter) dit “marché de gré à gré”. La principale différence entre ces deux types de marché est qu’un intermédiaire valide les transactions sur les marchés organisés : la chambre de compensation. Sur le marché OTC, les transactions sont plus flexibles puisqu’elles sont directement conclues entre les vendeurs et les acheteurs. Le marché des matières premières est un marché totalement dématérialisé qui dispose de différentes places financières parmi lesquelles on retrouve notamment :

  • CBOT (Chicago Board Of Trade) : blé, maïs, riz, avoine, soja, huile, farine, lait, bois…
  • NYME (New-York Mercantile Exchange) : cacao, café arabica, sucre, jus d’orange, coton…
  • COMEX (New-York Commodity Exchange) : métaux précieux, or et l’argent…
  • LME (London Metal Exchange) : aluminium, cuivre, etain, nickel, plomb, zinc, acier, métaux stratégiques et précieux…
  • LBMA (London Bullion Market Association) : or, argent, pétrole…
  • ICE (Intercontinental Exchange) : énergie, gaz, cacao, café, sucre, coton, jus d’orange, céréales…

A noter : le Chicago Mercantile Exchange est aujourd’hui le 1er marché mondial de matières agricoles.

    Comment gérer les cours des matières premières ?

    Le coût des matières premières peut fortement fluctuer d’un jour à l’autre en fonction de nombreux critères : politiques, économiques, climatiques… L’évolution des cours du prix des matières premières n’est donc pas linéaire et peut être différent d’un jour à l’autre. Afin de réaliser la meilleure gestion de risque qui soit, il est donc essentiel de suivre et d’analyser de près ces évolutions. Ce marché impose ainsi aux entreprises d’avoir une certaine connaissance du fonctionnement et d’anticiper au mieux les différentes évolutions.

    Un secteur spécifique

    Sur ce marché où les spéculateurs ont un poids particulièrement important sur l’évolution des cours des matières premières, il convient donc d’avoir une bonne stratégie de couverture. Pour pouvoir investir sur ce marché à forte volatilité, il faut savoir que plusieurs supports existent pour réaliser votre stratégie de gestion : les Trackers (Exchange Traded Commodities) ou bien les produits dérivés. Les Trackers permettent de répliquer le cours des matières premières tandis que les produits dérivés offre la possibilité d’investir sur le sous-jacent afin de limiter les risques à la prime investie. Parmi les produits dérivés accessibles pour votre entreprise, on peut citer :

    • Forwards (contrat de gré à gré)
    • Futures (contrats à terme)
    • Options (Call / Put)
    • Warrants
    • Turbos
    • Swaps sur matière première

    Quels sont les profils d’intervenants sur ce marché ?

    Etant donné que les cours des prix des matières premières sont particulièrement volatils sur ce marché, les risques s’avèrent très élevés pour les acheteurs. Pour cette raison, tout le monde ne peut pas investir dans le marché des matières premières. Parmi les principaux profils d’investisseurs, on retrouve notamment :

    • Producteurs : anticipation de la vente de leur production afin d’éviter une éventuelle baisse de la valeur.
    • ”Hedgers” : achats et ventes de matières premières pour compenser leurs risques.
    • Spéculateurs : objectif de l’effet de levier des produits dérivés pour obtenir le meilleur retour sur investissement.

    Quels sont les principaux risques des matières premières ?

    Le marché des matières premières s’avère particulièrement large puisqu’il englobe de nombreux produits destinés à la production d’un produit fini. Parmi les différentes opérations qui sont réalisées, on retrouve plusieurs matières premières qui sont privilégiées par les intervenants :

    • Brent / Pétrole / WTI
    • Aluminium
    • Carbone
    • Electricité
    • Fioul
    • Gaz
    • Métaux Précieux
    • Blé
    • Beurre
    • Plastique
    • Forex

    Afin de bien choisir les produits vers lesquels il est le plus intéressant de se tourner, il convient d’utiliser les outils financiers adaptés. Pour cette raison, nous avons développé notre logiciel SaaS DeftHedge pour accompagner votre entreprise dans la gestion des matières premières.

    Un marché régulé par la chambre de compensation

    Sur les marchés organisés, les transactions sont garanties par une chambre de compensation des matières premières. Cette institution garantit le bon règlement ainsi que la livraison des titres achetés. La présence de cette chambre permet d’assurer le bon déroulement de la transaction et d’éviter tout risque de contrepartie. Les missions de compensation des matières premières sont multiples pour cette organisation :

    • Contrepartie unique : intermédiaire entre acheteurs et vendeurs
    • Dépôt de garantie : un dépôt de garantie est demandé pour chaque transaction
    • Gestion des transactions : assure l’exécution des ordres auprès des opérateurs boursiers
    • Gestion des produits : suivi des produits traitables sur le marché
    • Solde des comptes : obligation de règlement du solde des opérateurs à la clôture de chaque journée boursière

    Pourquoi choisir la solution
    SaaS DeftHedge pour la gestion des matières premières ?

    Pour aider les entreprises à prendre les bonnes décisions sur le marché des matières premières, nous vous invitons à utiliser notre solution SaaS DeftHedge. Ce logiciel est un outil de qualité qui facilite grandement la gestion quotidienne de votre portefeuille d’opérations sur ce marché spécialisé. En utilisant notre outil, vous bénéficierez de nombreux avantages :

    • Gestion des devises et des cours des matières premières
    • Automatisation de la gestion quotidienne
    • Création de stratégies de couverture
    • Centralisation et sécurisation des données
    • Amélioration des gains financiers

    Avec notre outil très complet pour la gestion de vos opérations de couverture sur le marché des matières premières, vous pourrez ainsi améliorer sensiblement la gestion de vos couvertures et gagnez beaucoup de temps au quotidien.

    Grâce au suivi économique et au suivi comptable que vous offre notre application, vous pourrez également protéger au mieux vos marges et évaluer précisément les risques liés aux matières premières.

    En fonction des informations renseignées dans notre logiciel, vous aurez accès à des stratégies de couverture personnalisées grâce à notre simulateur “SmartStrategy”.

    Avec les nombreuses fonctionnalités de qualité de notre logiciel de gestion des matières premières, vous pourrez améliorer sensiblement votre positionnement et votre stratégie sur ce marché très volatil. DeftHedge est la solution idéale pour guider votre entreprise dans les achats et ventes de matières premières.

    Notre équipe est à votre disposition pour vous conseiller et vous orienter dans votre stratégie et vous alerte face aux éventuels risques du marché. Avec DeftHedge, vous êtes donc plus serein et vous réalisez les meilleures opérations qui soient sur le marché des matières premières.

    Afin que vos couvertures soient les plus efficaces possibles et pour évaluer au mieux l’impact des risques pris, l’utilisation de notre outil de gestion apparaît donc comme indispensable.

    Vous permettant d’obtenir des conseils personnalisés et adaptés à la situation comptable et financière de votre entreprise, DeftHedge est donc une solution parfaitement adaptée pour la gestion de vos risques sur le marché des matières premières.